Aménager une panic room

Conseils d'aménagement d'une panic room
Panic room : comment réussir son aménagement ?

La panic room est pièce secrète conçue dans le but de protéger les membres d’une famille d’un cambriolage ou d’une attaque. Toutefois, une safe room n’est pas à la portée de tout le monde. Seules les riches sont en mesure de créer une pièce de survie, car elle représente de gros investissements. Pour construire une panic room, il faut suivre quelques règles de bases. 

Pourquoi aménager une panic room ?

La panic room, aussi connue sous le nom de pièce de sûreté, pièce de survie ou chambre forte, est une pièce de la maison bien dissimulée. Cette pièce peut accueillir une ou plusieurs personnes pour s’y réfugier en cas de danger. Seuls quelques privilégiés ont les moyens nécessaires pour aménager une panic room. Des personnes dont la sécurité est menacée quotidiennement comme :

  • Les politiciens,
  • Les magistrats,
  • Les stars du show-biz,
  • Les célébrités,
  • Les personnes riches.

Plusieurs situations peuvent nécessiter l'aménagement d’un tel espace comme les cambriolages, les tentatives de kidnapping et autres. Mais pas que, car la panic room peut également s’avérer très utile en cas de tempête, d’ouragan et bien d’autres catastrophes naturelles. Elle peut même prévenir une potentielle menace nucléaire.

Comment se construit une panic room ?

La construction d’une panic room est très différente d’une pièce normale, car elle requiert certaines caractéristiques.

Les normes liées aux panics room

Les normes qui régissent la construction d’une safe room portent sur la résistance, que cela soit au niveau des murs, des ouvertures ou autres. En effet, la safe room doit résister à l’effraction selon la norme DIN EN 1627 et résister aux balles selon la norme DIN EN 1522/23. L’utilisation du verre est aussi régie par une norme spéciale, bien qu’elle ne soit pas recommandée pour ce type de pièce. Il en est de même pour les fenêtres, il est fortement recommandé de choisir la classe 4 pour toutes les normes. Cela signifie que les murs ou les matériaux de la pièce doivent résister à un calibre 44.

Des murs composites

Statiquement parlant, l’usage de mur en béton massif n’est pas toujours conseillé. Pour une chambre forte, il existe des matériaux composites pouvant être utilisés dans le cadre d’une construction sèche. Les panneaux à propriétés anti-balles conviennent parfaitement au renforcement des murs. En les associant à d’autres matériaux, les murs peuvent protéger contre les incendies, les outils électriques et d’autres outils. Outre le béton ou les matériaux composites, l’utilisation d’acier de sécurité est également envisageable.

La porte de sécurité

La panic room se construit de façon à pouvoir y accéder facilement et rapidement. Pour cela, il est déconseillé d’utiliser une porte avec un code d’accès pour la déverrouiller. De même, oubliez les portes de sécurité lourde avec une serrure des deux côtés. La porte doit être verrouillée d’un seul côté, notamment de l’intérieur. Une fois que vous et votre famille êtes en sécurité, la porte doit être facile à verrouiller. Évitez de verrouiller la porte de l’extérieur, car vous perdrez du temps pour entrer le code ou trouver la clé. 

Quoi stocker dans la safe room ?

Dans une panic room, vous devez prévoir de quoi tenir au moins 3 jours. Votre stock de survie doit donc inclure de l’eau et des vivres faciles à utiliser durant cette période. Cela dit, il est toujours plus prudent de prévoir plus, car la situation peut s’aggraver en cas d’événements extrêmes comme les catastrophes naturelles ou les incidents nucléaires. Dans ces cas-là, vous risquez de vous retrouver coincé plus longtemps que prévu dans votre safe room. 

En outre, pensez également à munir la chambre de radio sur pile pour suivre les infos. Cela signifie également que vous devez y stocker des piles ou des piles rechargeables avec le chargeur à côté. Prévoyez des lampes torches et des bougies en cas de coupures d’électricité. Pour finir, pensez à équiper votre chambre forte d’éléments de confort de base comme :

  • WC portables,
  • Papier hygiénique,
  • Kit de premiers secours,
  • Habits de rechanges,
  • Ustensiles pour les conserves, etc.

N'hésitez pas à demander les avis des professionnels pour la construction de votre panic room.

Partagez cet article: