L’élevage de poule pour la survie alimentaire

Elevage de poule pour la survie
Elevage poulin

Les meilleurs survilalistes se préparent toujours à la vie en autarcie, ou tout du moins en autonomie. Pour subvenir à leurs besoins, ils doivent donc mettre en place un système de production alimentaire pérenne. L’élevage de poule à petite échelle est répandu  afin de se prémunir des problèmes d’approvisionnement. Mais quels sont les avantages de l’aviculture ?  Peut-on élever des poules en villes ? Quels sont les règles de base pour élever des poules ? C'est ce que nous allons étudier dans cet ouvrage dédié au sujet.

Pourquoi élever des poules ?

Elever des poules dans son jardin est un moyen efficace de garantir l’autonomie alimentaire. Les volailles sont une source de protéine animale, mais permettent aussi de s’approvisionner en œuf frais. Il s'agit par ailleurs d'un élevage "compact", qui nécessite peu de places et peu de nourriture, étant donné que les poules peuvent manger des restes alimentaires ou des graines.

Ce mode de production est économique en sachant qu’un œuf est vendu en moyenne à 30 centimes. Fournissant entre 150 à 300 œufs par an selon sa race, une poule pondeuse peut donc combler une grande partie des besoins du foyer. Et même sans manger la viande, la simple production d'oeufs peut offrir au survivaliste les protéines dont il a besoin.

Ces œufs ramassés dans le poulailler sont 100 % bio, et peuvent être cuits différentes manières (à la coque, sur le plat, mollets, brouillés… ). Ce sont aussi des ingrédients incontournables dans la pâtisserie.

Le survivaliste peut aussi recycler ses déchets grâce à l’élevage de poules à petite échelle. Les volailles sont des animaux omnivores, les épluchures des fruits et légumes, les restes d’aliments, mais aussi les détritus de plantes dans le jardin peuvent constituer leur alimentation. À titre indicatif, les poules peuvent consommer jusqu’à 150 kg de déchets par an. Leurs déjections, de leur côté, peuvent être transformés en engrais.

Un survivaliste qui élève des poules sera ainsi bien plus autonome, que ce soit en production alimentaire ou en gestion des déchets.

Elevage de poule : quelles sont les réglementations ?

L’élevage de poules en ville est possible, à condition que les produits avicoles soient utilisés pour vos besoins personnels. En d’autres termes, seul un élevage à petite échelle est autorisé en milieu urbain. Il existe des normes à suivre, aussi bien sur le choix de poulailler que sur le nombre de poules. Avant de vous lancer dans ce projet, il est vivement conseillé de vous rendre auprès de la Préfecture pour vous informer sur les réglementations en vigueur.

Le poulailler

L’éleveur de poules doit impérativement installer un poulailler urbain pour accueillir ses volatiles. Différents modèles d’abris à poules sont disponibles sur le marché :

  • Le poulailler fixe : si vous choisissez ce type d’abri, il est essentiel de prendre contact avec la mairie.
  • Le poulailler en kit ( mobile) : conçu pour élever entre 5 à 6 poules, il a l’avantage d’être maniable et est adapté pour un usage urbain.

Il est bien entendu important que la taille du poulailler soit adaptée au nombre de poules, et que vous disposiez d'un espace dédié au poulailler, sans quoi vos poules risquent d'empiéter sur votre espace de vie.

Voici quelques produits qui vous permettront d'accueillir vos poules en toute sécurité :

Acheter un poulaillerAcheter le livre construire un poulailler

Acheter un grillage à poules

 

Le nombre de poules

 

Le nombre de poules à élever est réglementé pour les particuliers. Si l’effectif des volailles présent dans le jardin excède les 50 unités pour une période de 30 jours, les propriétaires sont tenus d’informer la municipalité. D’après l’arrêté du 13 juin 1994 sur le comptage des volailles, une poule équivaut à une unité.

Naturellement, vous pouvez tout à fait vous contenter de quelques poules dans un premier temps. Il est d'ailleurs conseillé de commencer avec un petit élevage, de manière à se faire la main et à augmenter progressivement la taille de votre poulailler.

À savoir : il vaut mieux limiter le nombre de volailles si vous ne souhaitez pas en faire un élevage. 4 poules sont largement suffisantes pour vous fournir toute l’année des œufs frais.

Comment élever des poules ?

En France, l’article L214-3 du code rural et maritime prohibe le mauvais traitement des poules. Il est donc essentiel d’avoir un grand espace pour garantir le bien-être des volailles. Ces animaux ont besoin d’être libérés en plein-air pour gratter la terre, creuser, attraper les insectes…

Il est conseillé de disposer au moins d’un emplacement de 50 m² pour créer un parcours des poules. Vous pouvez délimiter cette zone en y installant un grillage. Pour le choix du poulailler, prévoyez au minimum une superficie de 2 m² pour accueillir deux poules pondeuses.

Pour l’alimentation des poules, les volailles peuvent se nourrir des herbes et des insectes qu’elles trouvent dans la nature. Mais, pour compléter leur ration journalière, il est recommandé de mettre à leur disposition des graines dans leur mangeoire et une eau propre dans l’abreuvoir. Il est indispensable de partager ces aliments à une heure fixe.

Il est également préconisé d’assurer périodiquement l’entretien des poulaillers (remplacement des pailles, le nettoyage du poulailler…). Le respect des règles d’hygiène est essentiel pour protéger vos volailles contre des maladies

Devenir autonome est un élément essentiel du survivalisme. L’élevage des poules est une option pour se préparer aux incidents tels que la famine, le problème d’approvisionnement lié à la catastrophe naturelle ou tout simplement pour avoir un mode de vie proche de la nature.

 

Voici un livre qui vous expliquera comment élever des poules de A à Z :

Acheter le livre Tout pour ma poule

Partagez cet article: