Vivre sans électricité

Vivre sans électricité
Poteau électrique sans câble

Notre société actuelle dépend largement de l’énergie et de l’électricité. Et pourtant, le black-out n’est jamais bien loin. Imaginez une coupure générale qui paralyse toute une région, voire tout le pays. Ce serait une véritable catastrophe. Mais tout survivaliste sait qu’il faut savoir sortir des sentiers battus et de sa zone de confort. Il faut faire preuve d’adaptation. Contrairement à ce que la majorité des personnes pensent, il est tout à fait possible de vivre sans électricité. La preuve ?

Plus de 1 milliard de personnes arrivent à vivre sans électricité

Le rapport de l’Agence internationale de l’énergie en 2013 a fait état de près de 1,2 milliards d’individus vivant sans électricité ni eaux courantes. Ce n’est pas pour autant qu’ils ne survivent pas. C’est une situation rudimentaire à nos yeux mais la normalité pour ces personnes.

En réalité, nous pensons que vivre sans électricité est impossible car nous avons trop gouté au luxe de l’électricité. Finalement, vivre sans électricité est un mode de vie comme tant d’autre, comme être végétarien ou être écolo et se déplacer à vélo.

Vivre sans électricité, des concessions obligatoires

Il est vrai que pour vous et moi, la vie sans électricité peut s’apparenter à la fin du monde. En fait, tout est question de préparation mentale et de concession.

Vivre sans électricité ne signifie pas revenir au moyen-âge ou à l’âge de pierre. Il existe tant d’alternatives à l’électricité, pour se chauffer, pour se nourrir, pour s’éclairer.

Bien évidemment, une grande partie de nos habitudes seront bousculées, mais cela ne doit en aucun cas nous empêcher de vivre convenablement.

Comment vivre sans électricité ?

La nature est si généreuse et l’ingéniosité humaine sans limite que vivre sans électricité ne devrait poser aucun problème. Nos ancêtres l’ont fait, il n’y a pas de raison que nous n’y arrivons pas. Voici quelques pistes de solutions pour se passer de l’électricité :

Se nourrir et vivre sans électricité

La cuisinière électrique ou le four électrique ne sont pas les seuls moyens pour se nourrir. Autrefois, la cuisine se préparait au feu de bois ou au charbon.

D’ailleurs, la cuisson à l’ancienne est toujours meilleure. Néanmoins, pour utiliser une cuisinière à charbon, prévoyez une cuisine adaptée, notamment pour l’évacuation de la fumée.

Sinon, la meilleure alternative reste le réchaud à gaz, aussi économique qu’écologique.

Attention : pour cuisiner avec du feu de bois ou du charbon, il faut des ustensiles adaptés qui supportent le feu de bois.

Se chauffer et s’éclairer sans électricité

Pour le chauffage, vous pouvez utiliser des chaudières à bois ou au fioul.

Le prix de ces ressources reste encore abordable et de plus en plus de poêle sont fabriqués de façon à améliorer la chaleur fournie et la consommation. Pour s’éclairer, les lampes à huile arrivent très bien à illuminer toute une maison.

Il faut néanmoins être vigilant pour éviter tout accident. Pensez à la sécurité, notamment en présence d’enfants.

Remarque : pour les cas d’urgence, prévoyez également une lampe de survie à pile longue durée que vous trouverez sans mal dans le commerce.

Vivre sans électricité ou produire son électricité ?

Il est vrai qu’il est dorénavant possible de devenir autonome en énergie en produisant soi-même son électricité.

Le coût d’une telle installation reste encore onéreux mais des incitations fiscales permettent d’alléger les charges. Néanmoins, cela vous assure une indépendance entière. Vous avez même la possibilité de revendre votre excédant au réseau de distribution.

Finalement, vivre sans électricité n’a rien de bien sorcier. L’important est que vous soyez prêt mentalement pour trouver des alternatives à l’électricité qui sont loin d’être rares. D’ailleurs, même si vous n’êtes pas partisan de la vie sans électricité, vous ne devez pas écarter l’éventualité de devoir survivre sans électricité.

Partagez cet article: