Obtenir une arme à feu en France

Acheter une arme à feu en France
9mm

Aux Etats-Unis, l’arme à feu fait partie de la culture américaine et le port d’arme est un droit constitutionnellement reconnu et protégé. Il est vrai qu’en France nous sommes loin de cette frénésie mais la France fait tout de même partie des pays européens avec le pourcentage le plus élevé de personnes armées, avec non moins de 4 millions d’armes à feu. Il est donc faux de croire qu’il est impossible d’acheter une arme à feu dans l’Hexagone, mais il faut savoir que l’achat d’arme à feu est strictement encadré par la loi. Quelles sont donc les conditions pour obtenir une arme à feu pour garnir votre matériel survivaliste ?

Pourquoi acheter une arme à feu ?

Des armes, il en existe de toutes sortes. Le couteau est considéré comme une arme, tout comme la matraque, en bâton ou électrique. L’intérêt premier d’une arme est de pouvoir se défendre. Depuis les attentats successifs qui ont frappés la France ces dernières années, avoir une arme est devenue presque une évidence.

Mais l’arme à feu est-elle nécessaire ? La réponse est évidemment non. Néanmoins, une arme à feu a ce pouvoir particulier de dissuasion. Un agresseur peut toujours tenter de vous désarmer de votre couteau. Il peut éviter vos coups tandis qu’avec une arme à feu, il recule immédiatement. Avoir une arme à feu ne vous oblige pas à vous en servir.

D’autre part, une arme à feu constitue également le moyen idéal pour chasser. Aucune proie ne fait le poids face à une arme à feu, avec une distance de couverture très large. Lorsque vous devez chasser pour manger, l’arme à feu est l’idéal.

Les conditions pour acheter une arme en France

La plupart des armes à feu sont soumises soit à déclaration soit à autorisation. Pourtant, il existe bel et bien une catégorie d’arme à feu que vous pouvez vous procurez librement.

Les armes à feu sans permis en France

Il s’agit d’armes classées en catégorie D2. La plupart des armes de survie relèvent de cette catégorie.

Pour les armes à feu, il s'agit d'armes anciennes, datant généralement d'avant XIXème et qui fonctionnent avec de la poudre. Rien ne vous interdit donc de vous procurer un mousquet ou encore une carabine à rechargement manuel. Ces armes, considérées peu dangereuses, sont en vente libre.

La seule condition est que l’acheteur soit majeur. .

Les armes soumises à déclaration

Les armes de la catégorie C sont soumises à un régime obligatoire de déclaration. Il s’agit d’arme semi-automatique et leurs munitions. La majorité est bien évidemment exigée, mais un casier judiciaire vierge fait également partie des conditions.

Dès l’achat de l’arme à feu, l’acquéreur doit procéder à la déclaration grâce au formulaire cerfa n°12650*03. Une copie de la pièce d’identité et celle du permis de chasse ou de la licence de tireur sont annexées à la déclaration.

Remarque : la déclaration doit être déposée par l’armurier auprès du préfet du département du lieu de résidence de l’acquéreur de l’arme à feu.

Les armes à feu soumises à autorisation

Les armes à feu de la catégorie B doivent faire l’objet d’une autorisation. Il s’agit d’armes semi-automatiques avec moins de 31 coups. La réserve de munitions est limitée à 1000 unités pour 12 mois.

Outre les conditions pour une arme de catégorie C, une enquête de moralité est également réalisée et un justificatif de la détention est exigé.

La demande d’autorisation est déposée auprès de la préfecture du département par le demandeur, grâce au formulaire cerfa n°12644*04. L’autorisation a une durée de cinq ans renouvelables au moins trois mois avant l’expiration.

Important : l’autorisation doit bien entnedu précéder l’achat de l’arme à feu.

Où se procurer une arme à feu ?

Les armes en libre circulation peuvent être vendues entre particuliers. Par contre, vous devez acheter une arme à feu soumise à déclaration ou à autorisation uniquement auprès d’un armurier disposant d’une autorisation préfectorale à jour.

Partagez cet article: