Quelles stratégies sont à adopter pour la survie ?

Quelle stratégie pour la survie ?
Survie : connaître les bonnes stratégies

Parmi nous, il existe des personnes qui ont des facultés innées pour s’adapter facilement en situation de survie, et qui trouvent des moyens pour rester en vie, voire prospérer en temps de crise. Ce n’est cependant pas le cas de tout le monde. Une solution qui s’offre à chacun d’entre nous : connaître au préalable quelles stratégies sont disponibles afin de pouvoir survivre en tout temps. Suivez l’article, l’utilité des stratégies de survie vous y est présentée.

L’importance d’une stratégie pour survivre

Adopter une stratégie de survie est essentiel si vous vous préparez en temps de crise, et nous allons voir pourquoi.

L’objectif principal d'une stratégie de survie

Si l’on devait définir simplement ce qu’est une stratégie, on peut dire qu’elle représente une suite d’actions qui sont organisées de manière logique pour atteindre un objectif donné.

Ainsi, l’objectif principal d’une stratégie de survie est bien évidemment de... survivre. La question qui se pose est alors la suivante : que doit-on faire pour parvenir à survivre ? La réponse se trouve dans les stratégies que nous allons voir plus tard.

Un objectif principal se décompose souvent en sous-objectifs, qui se doivent d’être, on insiste ici, réalisables.

À savoir : la réalisabilité des objectifs de survie dépend énormément de la présence ou non de ressources, autant intellectuelles que matérielles, pouvant être mobilisées.

Les sous-objectifs de survie

Définir des sous-objectifs de survie permet d’avoir plus de précision sur les actions qu’un survivaliste devrait exécuter.

Afin de mieux les déterminer, il est important de faire cela en fonction de leur importance et de leur urgence :

  • Se nourrir et boire : survivre, c’est avant tout rester en vie en alimentant son corps de nourriture et surtout d’eau. N’oubliez pas que l’on ne peut pas survivre plus de 3 jours sans eau.
  • Avoir un endroit où habiter : la présence d’un abri à court terme ou long terme permet au survivaliste de se reposer et de se protéger contre différentes contraintes (les animaux, les risques de maladie, la fatigue, les agressions…).
  • Se tenir constamment au chaud : trouver un moyen pour apporter de la chaleur autour de soi instaure une psychologie positive.

Voyons maintenant les stratégies s’y rapportant.

Les stratégies de survie à appliquer en temps de crise

Définissons des stratégies pour chaque sous-objectif de survie vu précédemment.

Boire et se nourrir

Pour ce faire, voici quelques stratégies :

  • Le moyen le plus simple est de trouver un cours d’eau pour en puiser une quantité suffisante pour la survie, un ruisseau par exemple ;
  • Si vous vous trouvez dans une zone pluvieuse, tentez de récupérer l’eau de pluie. Il est fort recommandé de faire cela avant qu’elle ne touche le sol afin d’éviter davantage de contaminations ;
  • Trouver de la nourriture peut se faire par la chasse, la pêche ou encore la cueillette de plantes comestibles comme le cas des pissenlits.

Dans le cadre de la boisson, il est important de prévoir des solutions pour disposer d'une eau pure et potable, comme l'achat d'une bonbonne Berkey, qui permet de purifier l'eau de pluie.

Avoir un endroit où habiter

Deux choix s’offrent à vous au niveau de votre abri survivaliste :

  • D’une part, la création d’un abri qui peut être « humain » suite à la mise en place d’une tente par exemple ; ou encore naturel qui peut être fait à partir de tout ce qui se trouve autour comme l’alignement de branches pour servir de toit.
  • D’autre, la découverte d’endroits pouvant au préalable servir d’abri comme les trous ou encore les grottes. Avant de s’y installer, il est obligatoire de vérifier qu’ils ne soient pas déjà habités.

Se tenir au chaud

Rien de mieux que de faire un feu pour apporter de la chaleur. Il peut être obtenu via différentes méthodes :

  • Traditionnelles : une des techniques pour avoir du feu avec peu de moyens est de procéder à la friction en faisant frotter 2 types de bois jusqu’à ce qu’ils se chauffent et produisent du feu ;
  • Modernes : avec une allumette et/ou un briquet, en plus de quelques feuilles et d’un bois en tant que combustibles, on peut facilement allumer un feu durable.

Les ressources pour survivre

La stratégie de survie doit également s'appuyer sur certaines ressources, que nous allons énumérer :

Les ressources matérielles

À une stratégie convient un set d’équipements qu’il faut à l’avance avoir sur soi, pour permettre justement la mise en place effective de celle-ci :

  • Si vous souhaitez vous ravitailler en eau, optez pour un contenant facile à transporter comme des bouteilles d’eau de 1L ou encore mieux, une gourde de survie qui est extrêmement solide, pouvant résister aux chocs.
  • Une stratégie pour survivre implique aussi la possession d’un couteau de survie et d'autres outils utiles pour chasser ou encore couper des fleurs comestibles; 
  • N’oubliez pas d’emmener sur vous une tente qui est autant facile à déployer qu’à transporter. Quant aux abris naturels, en plus des branches et le bois qui se trouvent déjà sur place, prévoyez une corde qui peut servir pour renforcer la fixation de votre chez-vous naturel ;
  • Bien évidemment, il faut toujours amener sur soi au moins un briquet ou des allumettes en vue d’allumer un feu. Des doutes sur les allumettes ou encore le choix du briquet ? Cet article sur le Zippo peut vous intéresser.

Se débrouiller seul est bien mais avoir quelques mains pour donner de l’aide est vivement conseillé pour survivre plus efficacement.

Les ressources humaines

En groupe, on a la possibilité de répartir plusieurs tâches ce qui permet de faire d’énorme gain en énergie, en temps mais aussi en quantité de ressources diverses :

  • Une tranche de personnes peut être désignée pour se charger de l’approvisionnement de la nourriture et/ou de l’eau au niveau de différentes sources ;
  • On peut envoyer un groupe, pour inspecter les lieux potentiels pour un abri ;
  • Avoir un groupe signifie aussi avoir plus de savoir-faire, et augmente par exemple les chances d’avoir quelqu’un qui sait aisément allumer un feu.

A savoir : déléguez les tâches en priorité pour la survie à un nombre élevé de personnes que vous jugez être les plus qualifiés pour cela.

Il ne vous reste plus qu'à choisir quelle stratégie adopter pour survivre. Se défendre grâce à la possession d’une arme est aussi une stratégie de survie. Cliquez ici pour vous renseigner sur les conditions d’obtention d’une arme en France.

Partagez cet article: