Traitement de l’eau potable pour un particulier : les solutions

Principe et intérêt du traitement de l’eau potable
Eau potable : comment la traiter ?

La qualité de l’eau depuis son point de distribution ne répond pas aux standards de qualité. Heureusement, il existe des solutions visant au traitement d’eau potable pour un particulier. Le traitement de l’eau à domicile peut se faire, par exemple, par la mise en place d’un filtre pour eau potable. Mais bien d’autres solutions sont possibles pour le traitement d’eau potable. 

L’intérêt du traitement d’eau potable pour un particulier

L’eau fournie depuis le point d’eau est peut-être potable, mais au moment de sa consommation, il n’est pas systématiquement de qualité satisfaisante. Plusieurs facteurs peuvent remettre en cause la potabilité de l’eau du robinet. La plupart des points d’eau sont éloignés du domicile, pouvant ainsi générer des pratiques à risque. Ce phénomène s’explique par 2 activités distinctes, à savoir :

  • Collecter de l’eau au point d’eau implique le remplissage d’un contenant. Il arrive que les points d’eau soient mal entretenus ou mal utilisés par les usagers. Ce qui favorise le développement d’eaux stagnantes susceptibles de former des gîtes pour les germes pathogènes. Pareillement, le récipient destiné à collecter l’eau peut être souillé au risque de contaminer l’eau.
  • Le transport depuis le point d’eau jusqu’au domicile présente également des risques de contamination de l’eau, notamment si le contenant est fermé de façon inadéquate. Ce qui laisse librement l’intrusion de pathogènes extérieurs. 

C’est pour toutes ces raisons que le traitement d’eau potable pour un particulier est indispensable. L’eau potable peut vite devenir un élément essentiel pour la survie dans certains cas extrêmes.

Les solutions de traitement d’eau potable pour un particulier

Plusieurs raisons peuvent amener à rendre l’eau non potable comme une guerre civile ou autres. Toutefois, il existe plus d’une manière de traiter l’eau potable à domicile pour un particulier.

La filtration d’eau potable

L’eau circule sous pression au travers de membranes qui peuvent être de nature organique ou de nature minérale. Différents procédés membranaires sont donc possibles pour filtrer l’eau potable, à savoir :

  • Les membranes de microfiltration permettant la rétention des bactéries, parasites et autres particules causant la turbidité de l’eau,
  • Les membranes d’ultrafiltration permettant d’arrêter les virus et colloïdes,
  • Les membranes de nano filtration permettant de retenir le calcium et certains pesticides,
  • Les membranes plus denses pour arrêter également les ions métalliques.

La désinfection

Comme son nom l’indique, la désinfection nécessite l’usage de produit désinfectant. Celle-ci se réalise par des agents désinfectants, par un traitement aux ultraviolets ou par filtration sur membranes. Parmi les agents désinfectants, on trouve souvent le chlore, la dioxine de chlore ou l’ozone. Contrairement au chlore, l’ozone est un désinfectant efficace. En revanche, il n’est pas pérenne, car l’eau traitée doit circuler dans les canalisations pour atteindre les robinets. Sans désinfection finale, la qualité de l’eau pourrait se dégrader tout au long de son parcours jusqu’au robinet.

La sédimentation

Il s’agit de la première étape des nombreuses techniques de traitement. Celle-ci consiste à retirer les plus grosses matières en suspension. Elle permet, en amont, d’améliorer l’efficacité des traitements complémentaire, à l’instar de la filtration et de la désinfection. La sédimentation inclut :

  • La décantation pour débarrasser l’eau des matières en suspension qui se déposent sous l’effet de leur propre poids.
  • La coagulation naturelle qui consiste à verser une substance dans l’eau pour aider l’agrégation des particules solides.
  • La coagulation chimique.

Les traitements d’eau potable chimiques spécifiques

Il existe également des traitements chimiques disponibles pour traiter certaines pollutions chimiques, dont les plus courantes sont :

  • L’arsenic : qui est naturellement présent dans les eaux souterraines. Problème majeur qui peut provoquer la mélanose en cas d’excès d’arsenic dans l’organisme. Pour traiter l’arsenic, le traitement par absorption ou par oxydation est possible.
  • Le fluor est, quant à lui, naturellement présent dans certains aquifères. À petite dose, il favorise l’hygiène dentaire. Dans le cas contraire, il peut générer des problèmes de fluoroses. Celui-ci peut être traité à l’aide de filtre à alumine activée.
  • Le fer présent dans l’eau sous forme dissoute ou en suspension. Vous pouvez utiliser des filtres à sable ou en céramique pour traiter le fer.

Ainsi, vous avez un large choix en matière de traitement d'eau potable. À vous de choisir celui qui vous convient le mieux.

Partagez cet article: