Qu’est-ce que le bug out bag ?

Contenu essentiel bug ou bag
Sac de survie

Le Bug out bag (BOB) en français signifie "sac de survie", mais il s’agit aussi et surtout d’un sac d’évacuation, qui contient le minimum vital lorsque vous faites face à une situation de crise ou de catastrophe. Le contenu de ce sac peut varier, que vous soyez un homme ou une femme, que vous soyez en bonne santé ou avec des pathologies spécifiques ou encore que vous évoluez dans un milieu citadin ou dans un milieu plus en retrait. Mais d’abord, quel sac est recommandé pour le BOB ?

Le sac approprié pour un bug out bag

Le bug out bag doit d’abord être un sac pratique. Il faut qu’il soit léger mais qu’il ait une capacité suffisante pour contenir tous les effets dont vous avez besoin. Différentes capacités sont disponibles, 25L, 35L ou 40L. Certains vont même jusqu’à 60L mais ils sont plus encombrants que pratiques. Une moyenne de 40L est plutôt l’idéal.

Une autre qualité qui fait un bon bug out bag est l’imperméabilité. Le sac va contenir des vivres, des vêtements de rechange que vous devez préserver contre l’humidité.

Enfin, le sac de survie idéal est un sac à dos que vous pouvez rapidement embarquer avec vous. L’option sac à dos est aussi la meilleure option pour ne pas vous gêner dans vos déplacements. Un sac de sport du genre sacoche peut constituer un bug out bag mais si vous devez fuir, il peut davantage constituer un boulet et vous gêner durant vos déplacements.

Mieux vaut donc prévoir d'entrée de jeu un sac de randonnée, conçu pour être porté durant de longues périodes sans gêner ou fatiguer son utilisateur.

Conseil : Il existe des bug out bag qui intègrent un réservoir d’eau, très pratiques pour ne pas à vous encombrer de bouteilles d’eau.

Le contenu essentiel du bug out bag

Le bug out bag est conçu pour assurer la survie dans les pires des situations : une explosion nucléaire qui vous oblige à fuir, un tsunami, jusqu’à la menace de pluie de météorite qui annonce l’Armageddon. Le sac est composé de réserve de vivres, mais également d’équipements utilitaires pour assurer votre subsistance pendant les 72 prochaines heures.

Bug out bag et alimentation

Pour survivre, il faut vous nourrir. Vous pouvez vous limiter à des barres protéinées si vous estimez que la crise ne devrait pas s’étaler, ou juste le temps de rallier votre bunker ou abri survivaliste.

Sinon, vous pouvez prévoir une popote qui est un récipient qui vous permet de cuisiner et de garder les aliments au chaud ou au frais.

L’équipement utilitaire à mettre dans un bug out bag

Vous êtes tenté d’emporter tout ce que vous pouvez, de la hache à la scie à métaux. Mais vous devez limiter le contenu du bug out bag au strict minimum pour ne pas vous surcharger. N’oubliez pas que  vous allez devoir vous déplacer, peut-être à pied. Allégez autant que possible. Voici donc une liste des équipements essentiels à retrouver dans votre sac :

  • Un briquet, pour pouvoir faire du feu, les allumettes ne sont pas très pratiques. Une goutte d’eau suffit en effet à les rendre complètement inutilisables.
  • Une lampe de secours, misez davantage sur l’autonomie que sur la puissance puisque vous ne savez pas jusqu’à quand la situation va durer. La lampe à manivelle fait sans doute partie des meilleures options. Vous pouvez aussi vous munir d’une lampe tactique, à la fois pour l'éclairage et pour la défense.
  • Un couteau multitâche de style couteau suisse
  • Quelques habits de rechange, pour que vous ne soyez pas obligé de porter des vêtements sales pendant plusieurs jours
  • Quelques barres protéinées pour tenir pendant les 72h
  • De l’eau, pour 72h, prévoyez au moins 3L d’eau
  • Une trousse de premier secours dans lequel vous devez ajouter vos médicaments spéciaux, insuline, aérosols pour asthmatique, etc.

Important : Pour les femmes, n’oubliez pas une réserve de serviettes hygiénique et tampons pour les mauvais jours.

Le contenu optionnel du bug out bag

À ces choses essentielles, vous pouvez ajouter des équipements optionnels que vous pouvez retrouver en cliquant ici dont :

  • Une arme de défense si vous vous sentez en danger,
  • Un kit de pêche ou de chasse si vous évoluez dans une forêt par exemple,
  • Un réchaud à gaz ou électrique pour accompagner la popote.

Avec tout cet équipement, vous serez fin prêt si une crise se déclenche, et assurerez bien plus facilement votre survie !

Partagez cet article: