Le matériel nécessaire d'un survivaliste

Every Day Carry Bag
L'essentiel de l'EDC

Le survivaliste n’est pas un pessimiste... mais quelqu'un paré à toute éventualité, des accidents de la vie quotidienne aux probables attaques nucléaires et autres guerres civiles, sans oublier les catastrophes naturelles. Voici une liste des équipements survivalistes que vous devez absolument respecter pour toujours vous en sortir, quelle que soit la situation à laquelle vous serez confronté.

L’EDC ou l’Every Day Carry Bag, l’équipement survivaliste minimum au quotidien

Peu importe l’attention dont vous faites preuve, les accidents sont inévitables. D’ailleurs, c’est l’esprit du survivaliste même : savoir anticiper tous les risques pour mieux les affronter.

Lorsque vous vous intéressez pour la première fois au survivalisme, vous devriez entendre parler de l'Every Day Carry Bag, ou EDC. C'est généralement le premier matériel à acquérir en tant que survivaliste.

Qu'est-ce qu'un EDC Bag ?

De l'anglais Everdy Day Carry Bag, pour "sac à porter tous les jours", l'EDC n'est autre qu'une trousse de survie que vous emporterez partout avec vous.

Ce sac, qui se doit de rester léger et transportable, vous permet de parer à toute éventualité. Si une catastrophe survient alors que vous n'êtes pas chez vous, il vous permet de disposer de matériel de survie directement sur vous.

L'EDC est d'ailleurs très souvent utilisable pour les petits (ou gros) accidents de la vie, si bien qu'il est indissociable d'un mode de vie prévoyant.

Que contient votre Every Day Carry Bag ?

Dans la liste des choses absolument nécessaires, retenez le sac ou la trousse de survie. Il comprendra des matériels médicaux de base, à savoir de l’alcool, des bandages et du coton. Vous pourrez vous administrer les premiers soins si jamais vous vous blessez dans un accident de voiture, ou après une morsure d’animal. Mettez-y également une bouteille d’eau et quelques rations de barres protéinées, au cas où vous seriez isolé sans vivres.

N’oubliez pas vos médicaments si vous souffrez d’une pathologie spécifique, asthme ou diabète. Il se peut que vous vous retrouviez emprisonné pendant un temps indéterminé dans un endroit inaccessible. Ce sera véritablement votre survie qui en dépend, en attendant l’arrivée des secours. Ne vous séparez jamais de votre sac ou trousse. Mais pensez à périodiquement à changer son contenu même si aucun évènement ne s’est produit.

Votre EDC comprend donc

  • Des équipements de premiers soins,
  • Vos médicaments spécifiques,
  • Rations d’eau et de barres protéinées,
  • Masques de protection contre la poussière.

Naturellement, l'EDC Bag doit rester suffisamment léger pour que vous puissiez l'emporter avec vous. Certains survivalistes vont néanmoins y ajouter d'autres éléments, comme de la corde, une lampe torche ou pourquoi pas un couteau suisse.

Les armes de défense entrent dans le matériel survivaliste

Pour survivre, il faut savoir vous défendre. En ville, équipez-vous avec vous des armes légères, un poignard à la ceinture, un spray poivré pour repousser les agressions. Les armes dites blanches ne nécessitent aucune autorisation spécifique à l'achat. Les lampes torches qui font également office de taser vous protégeront à la fois de l’obscurité et des voyous.

Les armes blanches les plus courantse :

  • La bombe à poivre qui se glisse facilement dans votre sac,
  • Le poignard à étui,
  • La lampe taser,
  • Le bâton rétractable.

Si vous vous sentez réellement en danger, vous pouvez vous munir d’une arme de poing, une arme à feu de la catégorie B qui nécessite une déclaration auprès des services de la police ou de la gendarmerie. Pour les randonnées en forêt, ne vous séparez pas de votre fusil de chasse. Il va donc de soi qu’un bon survivaliste tient son permis de chasse à jour.

Important : n'oubliez pas que le porte d'une arme blanche n'est pas autorisé en France. Pour rester en respect de la légalité, conservez toutes vos armes dans votre domicile, et renseignez-vous attentivement sur le permis de port ou de détention d'armes avant tout achat.

Un bunker, est-ce un matériel de survivalisme nécessaire ?

Toutes les grandes nations ont aujourd’hui leurs armes nucléaires. La guerre atomique a d’ores et déjà commencé. Faites construire votre bunker atomique pour vous réfugier. C’est également utile en cas d’explosion de centrales nucléaires.

Où construire votre bunker ?

Le meilleur abri se trouve en sous-sol. Faite construire votre bunker sous terre pour vous protéger entièrement des radiations. Vous pouvez le construire dans votre jardin, ou dans une résidence secondaire à la compagne.

L’essentiel est que vous puissiez vous réfugier rapidement. Vous n’avez que quelques heures, voire quelques minutes pour réagir. Votre bunker doit être le plus proche possible de votre domicile, ou de votre lieu de travail.

Voici quelques conseils pour aménager un vrai bunker survivaliste.

Quel matériel survivaliste prévoir dans un bunker ?

D’abord, votre bunker doit être équipé de matériels de survie appropriés en cas d’attaque ou d’explosion nucléaire. Vous devez avoir un compteur Geiger pour mesurer la radioactivité à l’extérieur, pour savoir si et quand vous pouvez sortir de votre abri.

Vous devez également avoir un stock suffisant de nourriture et d’eau dans votre bunker. Pour la quantité, constituez un stock de vivre d’au moins une semaine, le temps que les secours s’organisent. Mais pour sortir, il vous faudra toujours une combinaison antiradiation.

Pour l’électricité, installez un circuit autonome alimenté par des batteries longues durées. Utilisez des lampes économiques pour que les charges durent le plus longtemps possible.

Quelle que soit la situation, vous devez être capable de vous en sortir. Se débrouiller face à tout incident, se protéger de toute éventualité, tenir dans toutes les circonstances, vous pouvez le faire si vous avez le matériel essentiel du survivaliste.

Partagez cet article: