Le masque à gaz de survie

Masque semi-intégral
Un garçon avec un masque à gaz sur la ruine d'une ville

En 1995, le métro de Tokyo a été pris d’assaut par des terroristes munis de gaz sarin, faisant 13 victimes mortelles. Ce triste évènement nous rappelle à quel point une attaque chimique ou au gaz peut être fatale. C’est pour cette raison d’ailleurs qu’il faut compter parmi votre matériel survivaliste le masque anti gaz. Mais tous les masques ne se valent pas, certains sont plus performants que d’autres. Alors, quelles sont les caractéristiques des masques à gaz, où s’en procurer et quel est leur prix ?

Les caractéristiques du masque à gaz

C’est pendant la première guerre mondiale que les masques à gaz ont vu le jour, lorsque les allemands ont commencé à expérimenter les armes à base de chlore. Depuis, ils ont bien évolué tout en gardant leurs caractéristiques, c’est-à-dire une enveloppe hermétique et un dispositif de filtration de l’air.

Masque à gaz intégral et masque semi intégral

Le masque à gaz intégral couvre entièrement le visage. Il ne protège pas que les voies respiratoires, il protège également les yeux, essentiel face aux gaz lacrymogènes notamment. Il est également le plus hermétique, réduisant le contact avec les agents chimiques qui peuvent agresser la peau du visage.

Le masque semi intégral est destiné à couvrir uniquement le nez et la bouche. Le reste de votre visage reste donc à découvert. Il est nécessaire d’accompagner le masque à gaz semi intégral de lunettes protectrices, mais des lunettes de ski peuvent parfois suffire.

Préconisation : pour vous mettre plus à l’aise dans vos mouvements, choisissez un masque à gaz intégral à vue panoramique.

Le dispositif de filtrage du masque à gaz

Le filtrage est l’élément primordial sur un masque anti gaz. Sans filtre, vous ne faites que retarder l’échéance. Mais chaque filtre a une destination bien précise, contre les gaz lacrymogènes, contre la contamination bactériologique de l’air ou filtre anti radioactif.

Si certains masques à gaz ont été conçus spécialement pour une application précise, d’autres ont un spectre d’usage plus large, notamment les masques à gaz  NBC pour Nucléaire bactériologiques et chimiques. Les masques à gaz de type militaire offrent la meilleure protection en toute circonstance.

Important : il existe des masques à gaz à filtre amovible pour remplacer plus facilement les cartouches qui ont une durée de vie limitée.

Où se procurer des masques à gaz et à quel prix ?

Avec la menace omniprésente, les masques à gaz se démocratisent. Vous pouvez notamment en trouver dans toutes les boutiques de protection civile à des prix variables. L’achat d’un masque à gaz ne doit pas être pris à la légère.

En effet, si vous pouvez vous procurer un masque à gaz à partir de 50 €, l’efficacité n’est pas toujours certaine. Ces masques mono cartouche sont loin de vous mettre à l’abri des risques. Préférez des masques à gaz plus aboutis, avec plusieurs filtres, gauche/droite ou gauche/droite/centre. Ces masques pros sont disponibles à partir de 150€ et peuvent atteindre 500€ pour les modèles les plus complets. La ventilation est également un critère à prendre en compte, tout comme la possibilité d’hydratation.

Conseils : vous pouvez également vous procurer votre masque à gaz auprès des boutiques qui vendent du surplus militaire.

L’équipement accessoire au masque à gaz

Le masque à gaz est un appareil de protection respiratoire. Il protège donc uniquement vos poumons. Mais pour une protection complète, vous aurez besoin d’équipement supplémentaire, notamment une combinaison nucléaire si vous habitez dans un périmètre de 50km d’une centrale nucléaire.

Un masque à gaz est un équipement de premier secours. Il n’est pas destiné à vous protéger indéfiniment. Il est important pour vous de prévoir un bunker anti atomique si vous voulez être entièrement en sécurité.

NB: Les masques à gaz sont de différentes tailles. Pour les enfants, il existe des masques à gaz enfant adaptés à leur taille.

Partagez cet article: